ABC de l’astrologie prévisionnelle PDF

Image satellitale fausses-couleurs illustrant la variabilité parcellaire et intraparcellaire. Il est monté sur la cabine d’un tracteur et enregistre la réflectance de la végétation afin de calculer une fertilisation supposée être plus proche des ABC de l’astrologie prévisionnelle PDF de la plante. Strasburg dans le Colorado, en juillet 2012.


L’auteure nous guide pas à pas sur le chemin de la prévision, en nous apprenant par exemple comment découvrir les influences planétaires les plus importantes, et déceler leur période de réalisation. Cet ouvrage s’adresse aussi bien aux personnes à la recherche de bases solides et concrètes dans la pratique de l’astrologie, qu’aux amateurs éclairés désireux de se perfectionner.

Il a notamment influencé le travail du sol, les semis, la fertilisation, l’irrigation, la pulvérisation de pesticides, etc. Il requiert l’utilisation de nouvelles technologies, telles que l’imagerie satellitaire et l’informatique. L’espoir des promoteurs de ces technologies est d’aboutir à un système d’aide à la décision efficace à grande échelle comme aux échelles locales, qui permettrait d’optimiser les rendements des investissements tout en préservant les ressources naturelles, financières et énergétiques. Son intérêt vient du fait que la géomorphologie dicte en grande partie l’hydrologie du champ.

En 1985, des chercheurs de l’Université du Minnesota, font varier les apports d’amendements calciques sur des parcelles agricoles. Vers la fin des années 1980, grâce aux prélèvements ainsi échantillonnés, les premières  cartes de rendement de production puis  cartes de préconisation  pour les apports modulés en éléments fertilisés et pour les corrections de pH font leur apparition. Allemagne et peu après en France, puis en Asie dans le cadre des suites de la révolution verte. En France, l’agriculture de précision est apparue en 1997-1998.

Le développement du GPS et des techniques d’épandage modulaire ont aidé à l’enracinement de ces pratiques. Mais cela ne les empêche pas pour autant d’utiliser des cartes de recommandations à la parcelle, tenant compte de son hétérogénéité. Parallèlement se développent des stratégies d’agriculture plus raisonnée. La géolocalisation de la parcelle permet de superposer sur celle-ci les informations disponibles : analyse de sol, analyse des reliquats azotés, cultures précédentes, résistivité des sols.

Détourage physique à l’aide d’un GPS embarqué, ce qui nécessite le déplacement de l’opérateur sur la parcelle. Détourage cartographique sur la base de fond d’image aérienne ou satellite. Pour garantir la précision de géolocalisation, ces fonds d’images doivent être adaptés en termes de résolution et de qualité géométrique. La mesure de la résistivité, complétée par des analyses pédologiques, aboutit à des cartes agro-pédologiques précises qui permettent une prise en compte du milieu. Des systèmes de gestion des informations permettent de produire des analyses synthétiques du contexte et des besoins agronomiques, puis des systèmes d’aide à la décision.