Amie et Rivale: La Grande-Bretagne dans l’Imaginaire Francais À l’Epoque Gaullienne PDF

1959 est une année commune commençant un jeudi. Cette année-là, Pâques étant amie et Rivale: La Grande-Bretagne dans l’Imaginaire Francais À l’Epoque Gaullienne PDF le dimanche 29 mars, le jeudi de l’Ascension a coïncidé avec le 8 mai.


Cette conjonction exceptionnelle se reproduira au XXème siècle en 1964 et 1970. Elle ne se reproduira plus avant le milieu du XXIème siècle en 2043, 2054 et 2065. L’armée révolutionnaire entre à La Havane le 8 janvier. 11 avril : reprise de la guerre civile laotienne. 1er juillet : début de l’Année mondiale du réfugié. Le président de l’Assemblée nationale de Mauritanie, N’Diaye Sidi el Moktar, esquisse un rapprochement avec la Fédération du Mali en janvier, mais le projet avorte. Les États africains unanimes réclament à la France l’établissement des libertés démocratiques avant l’indépendance.

26 février : déclaration de l’état d’urgence en Rhodésie du Sud. La répression accentue les antagonismes entre Blancs et Noirs. Sénégal et le Soudan français sont prêts à ne former qu’un seul État au sein de la Communauté. Son but est  d’organiser et développer la solidarité et la coopération économique entre les États membres .

1er juin : Habib Bourguiba signe la Constitution tunisienne. Suppression de la représentation, par des Européens, des Africains au Parlement en Afrique du Sud. 19 juillet : déclaration de Sanniquellie au Liberia. 6 septembre : scission au sein de l’Istiqlal au Maroc.

12 octobre : dissolution du parti Sawaba au Niger, favorable au  non  au référendum de 1958. Début de la  révolution sociale  hutu au Ruanda, qui fait au moins 20 000 morts. Articles détaillés : 1959 au Canada et 1959 aux États-Unis. Le 2 janvier, les rebelles entrent à la Havane. Il se proclame anticommuniste et souligne la nécessité de réformes, notamment agraires, mais n’a pas de succès et une incompréhension mutuelle s’installe. Elle interdit la grande propriété et aux étrangers de posséder des terres à Cuba, ce qui nuit aux intérêts nord-américains, notamment aux grandes compagnies qui exploitent la canne à sucre. Plus de 400 000 ha de terre sont confisquées à trois entreprises américaines, dont la United Fruit Company.