Artisans de nos villages PDF

En long, en large et en travers. Répertoire des villes et villages artisans de nos villages PDF l’Avesnois. Chaque ville ou village de l’Avesnois a donc désormais sa page.


Plus de 120 métiers des artisans de nos campagnes, d’aiguillier à zingueur, tels que nos ancêtres les exerçaient. Les coutumes, les expressions, les légendes, les récits… l’outillage, les gestes, le savoir-faire, tout ce qui fait l’histoire et la richesse de ce patrimoine.

Jusqu’au milieu du XXe siècle, chaque village et bourg de France abritait une cohorte d’artisans qui participaient à la vie quotidienne d’une population encore très rurale et étaient indispensables à la bonne marche de la communauté. Puisant dans la somme encyclopédique de
La France en héritage, Gérard Boutet a réalisé ce petit dictionnaire dans lequel on trouvera des métiers que l’on attend (maréchal-ferrant, charpentier, chaudronnier, sabotier, tonnelier…) et d’autres aujourd’hui insolites, tels que l’épinglier (qui fabriquait des épingles), le fleuristier (fabricant de fleurs artificielles pour les modistes ou les couronnes mortuaires), voire le patenôtrier (fabricant de chapelets et colifichets de piété) ou l’oribusier (fabricant de chandelles de résine). Chacun des 120 métiers, qu’il soit de petite industrie ou de petite main, est défini en prenant en compte les caractéristiques régionales, sans oublier les aspects historique et anecdotique.

Villes et villages de l’Avesnois est un site participatif destiné à valoriser et à faire découvrir notre territoire. Facebook consacrés à l’Avesnois et auxquels tout un chacun peut adhérer. L’Avesnois, 59 photos pour découvrir ce p’tit coin du Nord. Votre navigateur ne prend pas en charge les cadres insérés ou est actuellement configuré pour ne pas les afficher.

Belgique au Nord et à l’Est. Sa population est d’environ 240 000 habitants. Le bocage est en nette régression dans la partie nord du parc depuis quelques décennies, du fait des remembrements notamment. Les paysages de bocages verdoyants sont pour partie des reliques de l’antique forêt charbonnière ou préhistorique, fortement réaménagés par l’Homme, mais encore très enherbés en raison d’un sous-sol peu propice à l’agriculture intensive. C’est une des zones les plus riches en biodiversité de la région Nord-Pas-de-Calais, jouant un important rôle de « réservoir » pour la trame verte régionale. Dans le cadre du réseau écologique paneuropéen, c’est une zone intermédiaire entre cette région et les Ardennes. Haie d’Avesnes sont les paysages les plus caractéristiques de l’Avesnois.