Brancusi : Au delà de toutes les frontières PDF

Brancusi : Au delà de toutes les frontières PDF Brâncuși photographié par Edward Steichen dans son atelier de Voulangis, en 1922. Brâncuşi nait le 19 février 1876 dans le village de Hobița près de Târgu Jiu de Nicolae et de Maria Brâncuși qui sont paysans. 1894 à 1898 puis à l’école nationale des Beaux-Arts de Bucarest de 1898 à 1901.


Nous entraînant dans sa quête de « l’essence des choses », Brancusi nous propose de franchir toutes sortes de frontières, géographiques, historiques ou formelles. De sa Roumanie natale à Paris, à travers l’Europe, ainsi qu’aux Etats-Unis, en Inde et en Egypte, il effectue un parcours qui le mène à une sculpture originale, dépouillée de toute influence. Ce livre nous donne accès à une création exceptionnelle, désormais dans la mémoire collective et qui, au début du XXe siècle, a ouvert des voies vers la modernité.

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. L’atelier de Brâncuși est lui-même une œuvre d’art à part entière. Chaque œuvre occupe une place bien définie. Déplacer une seule de ces œuvres serait pour lui rompre l’harmonie qui règne dans ce lieu. C’est pourquoi les photographies prises par l’artiste dans son atelier sont un apport inestimable pour la compréhension de son œuvre.

Portrait de Brâncuși, par Amedeo Modigliani. Une des œuvres principales de Brâncusi est l’Oiseau dans l’espace. Elle est constituée de plusieurs variantes. La volonté du sculpteur était de recréer l’envol d’un oiseau.

Je n’ai cherché pendant toute ma vie que l’essence du vol. Après 27 pièces de marbre et de bronze, le sculpteur termine sa série en 1941. J’ai voulu que la Maïastra relève la tête sans exprimer par ce mouvement la fierté, l’orgueil ou le défi. Ce fut le problème le plus difficile et n’est qu’après un long effort que je parvins à rendre ce mouvement intégré à l’essor du vol. Très tôt, les sculptures de Brâncusi ont suscité de nombreuses critiques.