Ces animaux qui ont fait l’histoire PDF

Ouverture du mardi au samedi de 10h ces animaux qui ont fait l’histoire PDF 13h et de 14h à 18h. Ouverture exclusive pour les scolaires sur rendez-vous le lundi.


Depuis la nuit des temps, le destin de l’homme est étroitement lié à celui de l’animal. Chacun sait que grâce à lui l’homme s’est nourri, habillé, a pu labourer ses terres. C’est grâce à l’animal également qu’il a pu se déplacer et repousser les frontières de l’espace qui l’entourait. Parfois l’animal est hostile à l’homme, d’autres fois il le protége mais toujours il l’accompagne. Mais ce que l’on ignore souvent, c’est 1e rôle joué par les animaux dans l’Histoire. Que serait Rome sans la louve qui sauva Remus et Romulus, Troie sans son cheval, Hannibal sans ses éléphants, ou, plus proche de nous, la Conquête de l’Espace sans la petite chienne Laïka ? C’est le récit de cette part mythique ou avérée prise par les animaux dans l’Histoire que nous propose Frédérick Gersal, l’auteur de ce livre passionnant et singulier

Fermeture 1er janvier – 1er mai – 25 décembre. Le Museum Requien n’avait jamais proposé d’exposition sur les insectes exclusivement. L’achat récent d’une extraordinaire collection d’insectes par la Fondation Calvet pour augmenter le fond patrimonial du Museum a été l’élément déclencheur de cette présentation. Les insectes sont les plus vieux animaux vivants à la surface du globe. Leur origine remonte à près de 500 millions d’années. Au cours de cette très longue histoire ils ont failli disparaître à plusieurs reprises mais la force vitale qui les habite leur a permit de surmonter toutes ces crises et d’arriver jusqu’à l’heure actuelle soit de manière peu modifiée soit en ayant acquit et développé des systèmes adaptatifs innovants, performants et en prise directe avec les écosystèmes les plus divers.

Aujourd’hui les insectes constituent le groupe d’animaux macroscopiques le plus nombreux. A eux seuls ils représentent près des deux tiers des êtres vivants sur notre globe ! Les entomologistes ont décrit près d’un million d’espèces d’insectes et ils pensent qu’il y en a encore 6 à 10 millions à découvrir ! Les insectes se répartissent en 27 groupes ou ordres dont deux primitifs dépourvus d’ailes. On estime que l’ensemble des fourmis a un poids équivalent à celui de l’humanité toute entière. Une seule femelle de puceron Phylloxera pourrait produire une descendance de plus d’un milliard d’individus en une seule année. L’omniprésence des insectes dans notre environnement fait d’eux nos plus anciens partenaires.

Majoritairement phytophages, les insectes anéantissent une grande partie de nos récoltes. L’emploi de pesticides retarde, ralentit mais n’élimine jamais totalement la menace des insectes. Les insectes ne sont pas toujours aussi néfastes. L’homme a su en  domestiquer  certains, telle l’abeille ou bien les  utiliser  à son profit comme les bousiers qui – enterrant les déjections animales- contribuent à l’enrichissement et l’aération des sols. Dans de nombreux pays en Asie et en Afrique et autrefois en Europe, les insectes sont sources de médicaments et largement utilisés.