Château d’Ecouen: Musée national de la renaissance PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Val-d’Oise, qui abrite depuis 1977 le musée national de la Renaissance. L’édifice appartient à la Grande Chancellerie de la Château d’Ecouen: Musée national de la renaissance PDF d’honneur.


Il expose les collections françaises de l’époque de la Renaissance dans tous les domaines artistiques : tapisseries, armes, sculptures, vitraux, céramiques, mobiliers, orfèvreries, peintures En France, il s’agit de l’unique musée entièrement consacré à la Renaissance. La cour intérieure du Château d’Écouen avec les moulages des Esclaves de Michel-Ange dont les originaux ont été emportés au Louvre. L’architecture du château témoigne de la puissance et des ambitions d’Anne de Montmorency, grand ami des rois François Ier et Henri II. Italie et souhaita s’en inspirer pour bâtir sa demeure d’Écouen.

Le plan d’origine, dû à un architecte inconnu, en 1538, est un quadrilatère flanqué de quatre pavillons d’angle. Anne de Montmorency fait également appel aux plus éminents artistes européens de l’époque comme Jean Goujon, Bernard Palissy ou encore Masseot Abaquesne. Après l’exécution d’Henri II de Montmorency, petit-fils d’Anne, qui avait organisé une rébellion contre le cardinal de Richelieu, en 1632, la branche aînée des Montmorency s’éteint. Avec la Révolution française, le château est confisqué. Il sert tour à tour d’hôpital, de prison militaire et de lieu de réunion d’un club patriotique. En 1805, Napoléon y ouvre une maison d’éducation de la Légion d’honneur, accueillant les filles de personnalités s’étant vues décorées. Restauration, Louis XVIII restitue le château aux Condé qui ne l’entretinrent presque pas jusqu’en 1850, date à laquelle Louis Napoléon Bonaparte décidé d’y implanter de nouveau la Maison d’éducation de la Légion d’honneur.