De l’influence des climats sur l’homme et des agents physiques sur le moral. Tome 1 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Arbre phylogénétique hypothétique de tous les organismes vivants, construit à partir des séquences de de l’influence des climats sur l’homme et des agents physiques sur le moral. Tome 1 PDF’ARNr 16S. En biologie, l’évolution est la transformation du monde vivant au cours du temps, qui se manifeste par des changements phénotypiques des organismes à travers les générations.


De l’influence des climats sur l’homme et des agents physiques sur le moral. Tome 1 / par P. Foissac,…
Date de l’édition originale : 1867

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

L’évolution explique la biodiversité sur Terre. Comme cause des changements qui se produisent peu à peu au sein d’une population, il propose l’idée de la sélection naturelle, équivalent naturel et spontané de la sélection artificielle pratiquée par les éleveurs d’animaux domestiques. Les espèces sont profondément conditionnées par leur milieu naturel, aujourd’hui appelé écosystème. Des processus découverts après 1950, comme ceux des gènes architectes, de la coévolution et de l’endosymbiose, permettent de mieux saisir les mécanismes génétiques en action, d’appréhender l’évolution des espèces les unes par rapport aux autres ou de décrire plus précisément les différents rythmes de l’évolution. L’évolution signifie non seulement changement : elle implique aussi l’idée de continuité, donc celle de l’unité fondamentale de l’Univers. Article détaillé : Histoire de la pensée évolutionniste.

Les hommes ont cherché l’origine de la diversité du vivant dès la période antique. Les grandes religions monothéistes ont diffusé cette représentation fixiste dans une vaste partie du monde. Les autorités religieuses condamnent fermement toute idée remettant en cause les écrits bibliques. Dans le monde musulman, l’idée d’évolution resurgit par intermittence. Ces écrits se sont heurtés au dogme de la genèse et ont été oubliés pendant des siècles.