Dictionnaire de l’Histoire du christianisme: (Les Dictionnaires d’Universalis) PDF

Description de l’image Location Dictionnaire de l’Histoire du christianisme: (Les Dictionnaires d’Universalis) PDF AU Africa. Ngwane ou Ngwané, est un pays d’Afrique australe sans accès à la mer, bordé par l’Afrique du Sud et le Mozambique.


Le Dictionnaire de l’Histoire du christianisme publié par l’Encyclopaedia Universalis explore l’histoire foisonnante du monde chrétien à travers quelque cinq cents articles empruntés à la célèbre encyclopédie. Les multiples formes d’organisation qu’il a connues, les hérésies, les schismes et les bouleversements qu’il a traversés, enfin les principaux acteurs qui ont marqué son histoire et ses institutions depuis l’origine y sont présentés. D’abbaye à Zwingli, on trouvera donc, par exemple : adventisme, amauriciens, anabaptisme, anglicanisme, anticléricalisme, arianisme, Athénagoras Ier, baptisme, béguines et bégards, bogomiles, Calvin, cathares, catholicisme, concordat, intégrisme, jansénisme, Jean-Paul II, Luther, maronite (Église), mennonites, Nicée (concile de), œcuménisme, Orient (Églises chrétiennes d’), orthodoxe (Église), papauté, protestantisme, quakers, raskol, Réforme, taborites, Vatican (cité du), etc. 140 auteurs, dont Roger Aubert, Jean Baubérot, Christophe Chiclet, Olivier Clément, Jean Delumeau, André Duval, Hervé Legrand, Marcel Pacaut, Émile Poulat, René Rémond, Bernard Roussel, Jean Séguy, Raoul Vaneigem, Bernard Vogler.

L’Eswatini est un petit pays, pas plus de 200 km séparent le nord du sud et 130 km l’est de l’ouest. La partie ouest du pays est en altitude, l’altitude est moins importante vers le centre. La frontière est du pays se distingue grâce aux monts Lebombo. C à l’est du pays en été. Le pays connait d’importantes précipitations, surtout en été, dans l’ouest. Une guerre oppose, en 1815, les Ngwane-Dlamini du roi Sobhuza Ier aux Ndwandwe menés par Zwide.

Un peu plus tard, les premiers Blancs commencent à pénétrer le secteur. Après la Seconde Guerre des Boers, le Swaziland devint une colonie britannique. L’indépendance fut accordée au pays le 6 septembre 1968. La constitution en vigueur interdit les partis politiques. Le 18 août 2004, le roi Mswati III annonça que le pays allait changer de constitution.

Son point culminant est le mont Emlembe, 1862 mètres, situé au nord-ouest du pays, près de Pigg’s Peak. Les exportations qui représentent une entrée d’argent de plus de 900 millions de dollars ne couvrent pas le coût des importations, qui représentent plus d’un milliard de dollars. Le pays cultive la canne à sucre, le coton, le tabac, le riz et le maïs. L’économie de l’Eswatini dépend pour partie des échanges avec l’Afrique du Sud, son voisin, et de ceux avec l’Europe. L’Eswatini doit faire face à des problèmes de développement importants. Le pays est au 125e rang mondial pour l’IDH, malgré une aide internationale en 2001 de 104 millions de dollars.

Les difficultés sont réelles dans les dépenses étatiques : le déficit budgétaire atteignait 101 millions de dollars en 2003. Un cercle économique de 15 000 hommes d’affaires s’octroie l’essentiel des richesses du pays. 7,67 emalangeni pour 1 dollar en 2009, env. En 2016, la population du Swaziland est estimée à 1 451 428 habitants.