Fonctionnement de la justice dans les pays en voie de developpement la cas de la mauritanie PDF

Même si on entend beaucoup parler du RER A aujourd’hui, une autre grève, beaucoup plus discrète, a lieu aujourd’hui, et qui fonctionnement de la justice dans les pays en voie de developpement la cas de la mauritanie PDF est un coup de tonnerre dans un ciel bleu. Les Officiers de Protection de l’OFPRA font grève.


Tout le monde ressent, au moins confusément, l’importance du rôle de la justice dans la société et plus particulièrement dans un Etat de Droit. N’a-t-on pas coutume de dire que la justice est le dernier recours de l’individu ? Sans elle, les droits subjectifs accordés aux particuliers seraient constamment violés. Ce serait, en d’autres termes, le règne de l’insécurité, de la violence et du désordre. Il n’y aurait pas de développement possible. Pour qu’il en soit autrement, les citoyens doivent pouvoir saisir facilement la justice et celle-ci fonctionner de manière satisfaisante. La fonction juridictionnelle est devenue l’une des principales attributions de l’Etat moderne, car les lois empêchent que chaque individu se fasse justice et prenne  » sa raison par ses mains « . Les structures, voulues pour cette tâche, ont conduit à des réflexions et débats passionnés sur la justice. il a pu résulter de ceux-ci que l’Etat de Droit est la meilleure structure qui permet l’organisation d’une justice efficiente. Tels sont les principaux thèmes de la réflexion que mène l’auteur dans ce travail de référence sur le fonctionnement de la justice dans les pays en développement, à travers l’exemple de la Mauritanie.

J’avais déjà expliqué à ma charmante lectrice ce qu’est le droit de l’asile et l’OFPRA à l’occasion d’une récente et honteuse décision du Conseil d’administration de l’OFPRA. Je n’y reviendrai pas mais vous invite à vous y rafraîchir la mémoire. Ce sont donc les Officiers de Protection qui ont décidé de ce mouvement de grève, qui est assez contraire à leur mentalité et à leur tradition. Et même si je déploie à l’occasion toute mon énergie et mon talent pour obtenir que les décisions qu’ils prennent soient annulées en appel, je respecte leur travail et appuie leur mouvement.

Du fait de leur tradition de la discrétion, et de leur petit nombre, car les Officiers de Protection forment un corps à part dans la fonction publique, et ils ne sont que 200, et encore une partie, j’y reviendrai, est en fait du personnel contractuel lié par un contrat de travail, de ce fait donc, leur mouvement est destiné à passer quasiment inaperçu, ce que la direction de l’office sait bien. Pour résumer, quitte à simplifier, mais hélas sans caricaturer, l’évolution de la position de la France sur l’asile sur un siècle, on peut dire ceci. La France a accueilli durant la première moitié du XXe siècle des populations fort diverses dans sa tradition de l’asile, ne reposant sur aucun texte international ni aucun principe constitutionnel, et sans se poser de questions. Le problème est que dans ces demandes de plus en plus nombreuses, il y a toujours des vrais réfugiés. On ne peut pas les traiter un contentieux de masse.