La Citadelle d’Alep et ses alentours (édition 1930) PDF

Carte des régions peuplées par les La Citadelle d’Alep et ses alentours (édition 1930) PDF. Hasanwayhides, les Marwanides et les Shaddadides, suivies de la dynastie des Ayyoubides fondée par Saladin. Kurdistan indépendant tel que prévu dans le Traité de Sèvres en 1920.


Ce  » guide  » d’Alep fourmille de renseignements historiques sur la genèse d’Alep, ville syrienne trop méconnue, les peuples qui la façonnèrent, l’économie. C’est pourquoi, acanthe le réédite dans sa version originale de 1930, augmentée d’iconographies inédites.

Driver, la plus ancienne mention des Kurdes a été trouvée sur une tablette en argile en cunéiformes sumériens du IIIe millénaire av. Les premières mentions du nom Kurde apparaissent dans des documents assyriens vers -1000. Traduction en anglais du texte en vieux-persan. Cette descendance est défendable selon des preuves linguistiques, puisque les Kurdes parlent une variante occidentale de langues iraniennes.

Asie Centrale, l’Afghanistan, et le Pakistan. Avec la montée de l’empire perse, Carduchie et Médie furent incorporées dans un seul et même empire. Au cours des siècles suivants ils passèrent successivement sous le joug des Macédoniens, des Parthes, et des Sassanides. Les rois arsacides firent alliance avec eux. Pendant l’ère séleucide, on trouve au moins un épisode important de déportation des Kurdes en Anatolie ouest et sud-ouest qui est prouvé historiquement. Il se déroule avant 181 av.