La Fraternité Aryenne: L’esprit du terrorisme au coeur de l’Amérique blanche PDF

Les membres de l’Aryan Brotherhood arborent des tatouages incluant les mots  Aryan La Fraternité Aryenne: L’esprit du terrorisme au coeur de l’Amérique blanche PDF ,  AB , SS, 666, éclairs et autres symboles nazis ou issus de l’iconographie celtique. Un symbole manuel de l’Aryan brotherhood consiste à lever son index, son annulaire et son petit doigt pour évoquer les chiffres 1 et 2. Jusque dans les années 1960, la plupart des prisons aux États-Unis pratiquaient la ségrégation raciale. Lorsque les politiques pénitentiaires évoluèrent, les détenus de différentes origines se mélangèrent et se regroupèrent selon des critères raciaux pour se protéger les uns des autres.


Née dans la prison californienne de Saint-Quentin au cours de la seconde moitié des années 1960, la Fraternité Aryenne (Aryan Brotherhood) est un gang américain prônant la suprématie blanche. D’après le F.B.I., il s’agirait du plus violent, du plus meurtrier, du plus terrible de tous les gangs de prison, comprenant les prisonniers les plus dangereux au monde. D’où vient cette violence ? Quelle est sa nature ? Quelle est son fondement philosophique, sociologique, politique, historique ? Et en a-t-elle seulement ?

La Fraternité Aryenne se créa à partir d’un groupe de motards en 1964, dans la prison de San Quentin. Comparée à d’autres gangs des États-Unis, l’Aryan brotherhood est une minorité. La seule façon de quitter l’Aryan Brotherhood est de mourir. Dans les années 1980, le gang instaure une structure binaire avec une faction propre au système pénitentiaire et une autre à l’extérieur.

L’organisation du gang varie entre chaque prison. Par exemple, dans la prison d’Arizona, les membres se nomment  Kindred  et ils s’organisent en  Familles . Le Kindred doit recruter d’autres membres, connus sous le nom de  progeny . Le Kindred sert de mentor à la nouvelle recrue. La vie au sein du gang est très réglementée et il est impératif de respecter un certain nombre de règles. L’entrée dans le gang obéit au principe du  Blood in blood out  et il est nécessaire pour une recrue potentielle de faire ses preuves en assassinant ou en agressant quelqu’un. Vengeance will be his, through his brother still here.