La République imaginée (1870-1914) PDF

Chargé d’importants portefeuilles ministériels, il est, la République imaginée (1870-1914) PDF première fois, nommé président du Conseil en 1913, mais est contraint de laisser le pouvoir quelques mois après sa nomination. Gaston Doumergue est issu d’une famille protestante languedocienne. 1890 dans la magistrature comme substitut à Hanoï, en Indochine.


La France de 1870 à 1914 entame un temps de la politique qui se confond largement avec la République. Après une première décennie marquée par la guerre étrangère et intérieure, la domination des monarchistes et des combats pour la liberté, celle-ci s’affirme comme une possibilité de démocratiser le pouvoir et la société. La dynamique politique qui s’instaure à partir de 1 878 dans la jeune IIIe République ne se limite pas en effet à la vie des institutions, à la pratique gouvernementale ou à l’exercice du suffrage. Des questions nouvelles sont posées aux Français qui s’en emparent et imaginent leur République. Les ambiguïtés des républicains n’en demeurent pas moins fortes comme le montre la tentation de répression des mouvements sociaux, des avant-gardes intellectuelles ou des luttes civiques. Les oppositions nationalistes et même antisémites, restent elles aussi toujours vives et menacent à plusieurs reprises, comme durant la crise boulangiste et pendant l’affaire Dreyfus, ce processus fondamental de démocratisation qui irrigue une société, un pays, des univers, et que restituent discours, articles et oeuvres d’art.

Il assiste au banquet donné à Lyon par le président Sadi Carnot le 24 juin 1894 lors duquel ce dernier est mortellement poignardé par l’anarchiste italien Caserio. Il est réélu député le 8 mai 1898, au premier tour du scrutin, par 11 514 voix contre le conservateur Albert de Nesmes-Desmarets. Ses convictions laïques et républicaines lui font prendre parti pour Dreyfus. Ses mandats successifs sont aussi l’occasion pour lui de défendre les petits producteurs agricoles.

Son influence au sein de la gauche grandit. Il est, pour la troisième fois, élu député le 27 avril 1902, dès le premier tour. Sous la présidence d’Émile Loubet, il est ministre des Colonies, dans le gouvernement Émile Combes, de 1902 à 1905. Il est ministre sans interruption de 1906 à 1910, d’abord au Commerce et à l’Industrie, où il crée la direction de la marine marchande, puis à l’Instruction publique et aux Beaux-Arts, à partir de 1908, en remplacement d’Aristide Briand.

La République imaginée 1870-1914 PDF

Le général Trochu, chef du Gouvernement. Le gouvernement déclare la République imaginée 1870-1914 PDF consacrer toute l’énergie du pays à sa défense. 4 septembre 1870, haut-relief en bronze de Léopold Morice, Monument à la République, Place de la République, Paris, 1883.

Continue reading