Languedoc-Roussillon PDF

Savez-vous comment gère-t-on nos émotions et d’où viennent les pensées ? Pourquoi les perturbateurs endocriniens ne font pas bon ménage avec le languedoc-Roussillon PDF du cerveau des enfants ? Comment perçoit-on l’écoulement du temps ?


Que se passe-t-il dans les addictions, quand le cerveau devient accro ? Les réserves marines : bénéfiques, mais jusqu’à quelle distance ? La division cellulaire est induite par des phosphorylations séquentielles de protéines qui permettent la progression du cycle cellulaire. Ces phosphorylations résultent d’un réglage précis d’équilibres entre les activités des kinases et phosphatases.

Comment le virus VIH parvient-il à échapper à la vigilance du système immunitaire, à l’intérieur même des cellules qu’il infecte ? C’est sur un de ces mécanismes d’évitement que se sont penchés des chercheurs de l’IGH en collaboration avec des équipes de l’Inserm, de l’UM et de l’Université de Lorraine. 5 millions d’années, d’épaisses couches de sel se sont déposées dans les profondeurs de la Méditerranée. Depuis leur découverte il y a 40 ans, leur origine reste débattue. L’analyse de profils sismiques révèle l’existence au large du Liban d’un vaste paléo-réseau fluviatile sinuant au sommet du sel. Ces anciens fleuves, actuellement enfouis en mer à plus de 2 km de profondeur, témoignent de l’assèchement temporaire de cette partie de la Méditerranée. Aida Todri-Sanial, chargée de recherche au LIRMM a été sélectionnée en 2018 pour faire partie du programme Young Leaders du Conseil Franco-Britannique.

Ce groupe de réflexion, ouvert à des représentants de l’ensemble de la société, vise à renforcer la coopération entre les deux pays. Au moment où s’ouvrent les candidatures pour la promotion 2019, retour sur son expérience. Cette étude a été conduite par une collaboration internationale de chercheurs dont une équipe de Géosciences Montpellier. Elle a révélé les plus grands enrichissements en carbone 12 de la matière organique fossile du Précambrien. L’association de ces enrichissements avec du soufre organique argumente en faveur d’un métabolisme de méthanotrophie utilisant du sulfate. La fragmentation des habitats est-elle nécessairement mauvaise pour la biodiversité ?

Avec un consortium international d’écologues, des chercheurs du CEFE ont expliqué dans Biological Conservation pourquoi la fragmentation des habitats n’est pas nécessairement mauvaise pour la biodiversité. En effet, les impacts négatifs attendus sur la base de ce qui est observé à l’échelle des fragments ne se retrouvent pas à l’échelle du paysage. Dans un embryon en développement, il est essentiel de contrôler le timing de l’activation des gènes. Par ailleurs, à chaque division cellulaire, les programmes développementaux des cellules mères doivent être fidèlement transmis à leurs cellules filles.