Le grand voyage de monsieur Caca PDF

Le grand voyage de monsieur Caca PDF Etats-Unis ont-ils atteint un  pic de la viande  ? Partout dans le monde, des barrages colossaux sont en construction. Officiellement, il s’agit d’accroître l’accès des populations à l’électricité et de soutenir la croissance économique. Qu’est-ce qu’un grand barrage et où les trouve-t-on ?


Manger une pomme, rien de plus simple ! On croque, on mâche, on avale et voilà ! Mais, après, qu’arrive-t-il ? C’est le début d’une longue histoire, celle du grand voyage de monsieur Caca.

Ronack Monabay : Tout au long du XXe siècle, l’idée du développement économique a été associée aux barrages. Résultat : on en compte aujourd’hui 800 000 dans le monde dont 52 000 sont considérés comme des grands barrages, c’est-à-dire d’une hauteur de plus de 15 mètres et avec un réservoir supérieur à 3 millions de m3. Pourquoi les grands barrages posent-ils problème ? Ronack Monabay : S’ils sont présentés comme une énergie renouvelable, les grands barrages sont néanmoins loin de produire une énergie propre.

Enfin, les populations locales sont fortement touchées. Quels sont les grands barrages, construits ou en projet, qui inquiètent le plus ? Lire : Le colossal barrage des Trois-Gorges inquiète la Chine : L’accumulation d’une trop grande quantité d’eau dans le réservoir, long de 660 km et d’une capacité de 39 milliards de m3, augmente les risques de glissements de terrain et de tremblements de terre, selon des géologues. Nous nous inquiétons aussi du barrage de Jirau, au Brésil, sur le Rio Madeira. Ce chantier, mené par GDF Suez, doit générer une puissance de 3 300 MW, mais aussi entraîner le déplacement de milliers de personnes et l’inondation d’hectares et d’hectares de forêts. En Ouganda, la construction du barrage Bujagali, de 250 MW, a débuté en 2007, sous-traitée par l’entreprise italienne Salini, malgré l’opposition des communautés locales depuis quinze ans. Le chantier a déjà provoqué le déplacement de 6 800 personnes.