Le Siècle de Titien PDF

1576 à Venise, est un peintre et graveur italien de l’école vénitienne, auteur d’une le Siècle de Titien PDF œuvre picturale. Son père, Gregorio Vecellio, occupait diverses charges, dont celles de capitaine de la milice, et d’inspecteur des mines. On ne sait pas quelle éducation il a reçue : il ne connaissait probablement pas le latin, langue très importante à l’époque, et la majeure partie des lettres qui nous sont parvenues ont été écrites pour son compte par d’autres personnes.


Tiziano s’est initié à la peinture en même temps que son frère Francesco. Les deux sont envoyés à Venise, vers l’âge de 9 ou 10 ans, pour étudier l’art. De 1508 à 1568, Titien pratique aussi la gravure sur bois. Certains ont même pensé qu’il a participé à l’élaboration de la Fabrica, un gros volume in-folio de 663 pages, qui contient plus de 300 figures anatomiques, gravées sur bois. Titien peint trois fresques pour la Scuola di Sant’Antonio à Padoue, ville où il se rend en 1511. En 1516, à la mort de Giovani Bellini, il est nommé à sa suite peintre officiel de la République de Venise et établit un atelier sur le Grand Canal à San Samuele. Cette solution deviendra dès lors la composition de référence dans tout le monde chrétien.

Trois ans plus tard, pendant un voyage à Ferrare, il fait la connaissance de Frédéric II Gonzague, marquis de Mantoue dont il fait le portrait et pour qui il travaille durant plus de 10 ans, décorant le château de Ferrare de fresques mythologiques. En 1525, il épouse Cecilia Soldano, fille d’un barbier, avec qui il a déjà eu deux fils : Pomponio en 1523 et Orazio, juste avant le mariage. Dans cette même année 1530, il rencontre Charles Quint à l’occasion d’un voyage de l’empereur en Italie, par l’intermédiaire du marquis de Mantoue. Trois ans plus tard, Charles V lui accorde le titre de Conte Palatino et Cavaliere dello Sperone d’Oro, un honneur sans précédent pour un peintre.

Il peindra une série de portraits des proches de l’empereur. En 1545 il se rend à Rome à l’invitation du pape Paul III. Le 16 mars il obtient la citoyenneté romaine, et rentre à Venise. En 1548 il se rend à Augsbourg où se tient la Diète du Saint-Empire, présidée par Charles Quint, occasion pour lui de peindre de nombreux portraits de notables et de l’empereur lui-même. Puis il commence à travailler à la série des Poésies pour le roi Philippe II. Il est élu avec Andrea Palladio et Jacopo Tintoretto à l’Académie du dessin de Florence en 1566. Il meurt le 27 août 1576, peut-être de la peste, plus probablement de vieillesse.

Il est enterré dans l’église Santa Maria dei Frari à Venise. Bien que Titien ait commencé son apprentissage chez Sebastiano Zuccato et chez les Bellini, il a ensuite effectué un séjour dans l’atelier de Giorgione. En 1508, il peint la décoration à fresque du Fondaco dei Tedeschi avec Giorgione. Son style dramatique, semble déjà se distinguer consciemment du maître.