Le Zéro et le Un : Histoire de la notion scientifique d’information au 20e siècle PDF

Portraits des Planètes Aspects entre Planètes Les âges planétaires Les familles planétaires Les Planètes en B. Portraits des Signes Les couples de Signes Mythologie du zodiaque Zodiaque et saisons Les Signes en B. Plan du site Qui le Zéro et le Un : Histoire de la notion scientifique d’information au 20e siècle PDF nous ? Pour débutants Pour connaisseurs Théories générales Astro-physique Astro-histoire L’anti-astrologisme L’astrologie en B.


La notion d’information est une des plus importes notions en jeu dans les sciences et les technologies, eu égard au très large spectre de ses utilisations et de ses terrains d’application. Nonobstant le passé  » analogique  » de ces technologies, le 0 et le 1 des ordinateurs numériques symbolisent cette prégnance, cette omniprésence. Une telle diversité impliquait l’ampleur panoramique qui caractérise ce livre. A travers la mise en évidence de l’importance du contexte historique dans lequel toute activité scientifique s’inscrit, Jérôme Segal aborde, notamment, la place de l’eugénisme dans l’œuvre de Fisher, les différents types d’organisation de la recherche entre l’entreprise Siemens et les Bell Labs, l’importance des recherches militaires pendant la seconde guerre mondiale et leurs liens avec le monde universitaire et industriel, le rôle des fondations américaines, le contexte politique de la France d’après 1945, le poids de la guerre froide dans l’établissement des premiers réseaux informatiques, ou encore le cadre dans lequel s’inscrivent les différents discours sur l’unité des sciences. De même, il explore des champs disciplinaires fort distincts : physique quantique, théorie du signal, thermodynamique, mathématiques, biologie moléculaire, linguistique, informatique, etc. Ainsi la notion d’information peut être qualifiée de cruciale et considérée comme indispensable pour comprendre l’histoire scientifique et technologique du 20e siècle. En regard de son énorme fécondité conceptuelle et pratique, cette période a constitué, de ce point de vue, le formidable socle de notre 21e siècle, à peine advenu et déjà si gros des promesses fondées ou aberrantes d’une  » société de l’information et de la communication  » qu’il faut résolument apprendre à connaître et à maîtriser

Rajahstan Profil psychologique du Marsien Mercure-Pluton A propos de l’astrologie « anthropologique » La déplanétisation de Pluton, une décision hystérique Le Taureau mythologique 2. Vous trouverez peu d’ouvrages sur l’histoire de l’astrologie. Les astrologues-astronomes, avant le XVIIe siècle, usaient du rationnel de leur science pour l’appliquer à l’irrationnel de leur art, ont à moitié disparu de nos dictionnaires. On n’en voit plus que l’émergence astrométrique. On n’aura jamais autant bu, dit-on, que sous la prohibition.

Nos exorcistes, loin de supprimer les démons interdits de la philosophie, ont provoqué un déferlement d’astrologies tous azimuts, toutes tendances. II paraît tard pour arrêter la vague, réifier les digues de la raison contre cet excès de philosophie. Comble de menaces sur l’avenir nos barrières, leurs constructeurs n’ont pas changé de méthodes. En contrepartie d’un article axé sur les astrologies symbolisantes, l’astrophysicien Hubert Reeves, sans être un chasseur de sorciers, se laissait dire : « Je ne suis pas convaincu qu’il y ait un rapport réel entre l’astrologie et les astres. Observons seulement l’élimination du mot « Signe ». Or, les astrologues lui ont parlé du Signe et non de la constellation.