Les eaux douces d’Europe PDF

Les détergents sont des substances tensio-actives qui, rajoutées en petite quantité dans de l’eau, permettent de décoller, les eaux douces d’Europe PDF d’éliminer facilement, en les émulsionnant, les graisses et autres salissures fixées à la surface des matériaux divers. Il existe trois catégories de détergents : les détergents anioniques, les détergents cationiques et les détergents non ioniques.


L’utilisation généralisée, vers les années 1960, de ces produits s’accompagna très vite d’une dégradation de la qualité des eaux naturelles. Sans doute des progrès ont-ils été réalisés sur ces produits ! Il n’en reste pas moins que les détergents ont affecté gravement et continuent d’affecter durablement les communautés d’invertébrés dulçaquicoles et marins. Les mousses dues aux détergents et aux phosphates sont des obstacles à l’aération des eaux.

Ces produits, en outre, et à cause de leur pouvoir mouillant, détruisent les revêtements des muqueuses respiratoires de invertébrés ou des vertébrés aquatiques et les fait se noyer rapidement. On désigne par détergence, l’ensemble des processus qui visent à éliminer des salissures présentes sur un substrat. Ces processus sont au nombre de trois essentiels : le mouillage, le déplacement de la souillure et son antiredéposition. Le mouillage consiste à séparer la salissure du substrat sur lequel elle adhère. Pour cela, on applique une solution détergente dont les agents de surface vont abaisser suffisamment la tension superficielle du bain de nettoyage. Cela doit permettre au détergent d’entrer en contact avec la salissure, d’y pénétrer et d’y adhérer plus fortement que le substrat ne le faisait précédemment. Une fois que la salissure est  » mouillée « , il faut l’écarter du substrat, c’est-à-dire faire en sorte qu’elle ne puisse plus revenir se recoller sur le substrat.