Lettres sur les spectres et les esprits PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Terre, le lettres sur les spectres et les esprits PDF atmosphérique ou le ciel. C’est Hésiode qui, le premier, de manière nette et déterminée, a recensé quatre genres d’êtres doués de raison : les dieux, ensuite les démons, ensuite les héros, et, en plus de tous ceux-là, les hommes.


Depuis toujours, une foule de récits et d’histoires font état de l’existence des fantômes. Comment, en conséquence, ne pas y croire ? jeune juriste érudit, secrétaire de la ville de Gorcum et avocat à la cour de Hollande, Hugo Boxel écrit en 1674 au philosophe Baruch de Spinoza pour  » connaître son opinion sur les apparitions, les spectres et les esprits « . À travers six lettres, ce sont deux manières de penser qui s’affrontent : l’opinion de l’homme commun et le rationalisme spinoziste qui rejette le prétendu  » surnaturel « . Soucieux d’être entendu, Spinoza s’attache, au fil de sa démonstration, à exposer à grands traits sa pensée philosophique.

Opérant un tri parmi eux, il semble bien qu’il admet une transformation de la race d’or en une multitude de bons démons et des demi-dieux en héros. L’air en sa totalité est rempli d’âmes, et ces âmes sont appelées démons et héros. Diogène Laërce, VIII, 32, Le livre de poche p. Pythagore distingue quatre types d’entités spirituelles : dieux, héros, démons, humains. Les dieux sont des âmes immortelles, les humains des âmes mortelles. Les dieux habitent les astres, les héros glorieux l’éther, les démons la terre.

En premier lieu, honore les dieux immortels, selon le rang qui leur est assigné par la loi. Et les démons terrestres en accomplissant les prescriptions de la loi. Honore aussi tes parents et ceux qui sont nés dans ta parenté. Platon, dans le Timée, un peu comme Hésiode, énumère dieux, démons, habitants de l’Hadès, héros et hommes du passé.

Tu t’enquiers de ce qui manifeste la présence d’un dieu, d’un ange, d’un archange, d’un démon ou de quelque archonte ou d’une âme. Les anges et archanges païens sont perses d’origine. Saint Augustin assimile les anges à la lumière incréée, issue du Verbe, il pense que les démons ont un corps aerien, il tient les faunes pour des enfants monstrueux entre femmes et diables. Les lieux inaccessibles aux hommes sont peuplés d’une foule de créatures très anciennes qui habitent les forêts, les bois, les sanctuaires sylvestres, les lacs, les sources et les fleuves. Proclus admet neuf niveaux de réalité : Un, être, vie, esprit, raison, animaux, plantes, êtres animés, matière première. Séraphins, Chérubins, Trônes, Seigneuries, Puissances, Dominations, Principautés, Archanges et Anges.

Il admet : esprits ignés, esprits aériens, esprits terrestres, esprits aquatiques, esprits souterrains, esprits ténébreux. Il soutient que  les anges ont un corps d’éther, les démons d’air, les hommes de terre . Robert de Boron présente son héros comme fils d’une vierge et d’un diable, qui est donc un incube, un démon sexuel. Il croit aux génies des quatre Éléments. Ensuite viennent les géants et les nains issus de l’air, mais qui vivent sur la terre. Les sylphes sont d’air, les ondins d’eau, les gnomes de terre, les salamandres de feu. L’air est plein d’une innombrable multitude de peuples de figure humaine, un peu fiers en apparence, mais dociles en effet : grands amateurs des sciences, subtils, officieux aux sages, et ennemis des sots et des ignorants.