Matisse, la période niçoise, 1917-1929 PDF

Portrait of Henri Matisse 1933 May 20. Henri Matisse le 20 mai 1933, photographié par Carl matisse, la période niçoise, 1917-1929 PDF Vechten. Il fut le chef de file du fauvisme.


Matisse se rend à Nice en 1917 pour soigner une bronchite. Un temps maussade le décide à quitter la ville, lorsqu’un matin, il se ravise, ayant compris que chaque jour il  » reverrai [t] cette lumière « . Séduit, il séjournera désormais de façon saisonnière dans la cité méditerranéenne. En 1921, il s’installe place Charles-Félix, dans un appartement offrant une vue unique sur le marché et la mer. Il a tôt fait de le transformer en un véritable atelier dans lequel il se plaît à agencer paravents, étoffes et moucharabiehs. C’est l’époque des odalisques, thème inspiré de ses séjours en Algérie ou au Maroc. C’est aussi l’époque où il peint ses proches ou ses modèles occupés à jouer de la musique, à lire ou à converser. d’exposition du musée des Beaux-Arts de Nantes est organisée à l’occasion du prêt exceptionnel de dix tableaux de Matisse conservés dans la collection du musée de l’Orangerie à Paris. Elle revisite une période longtemps négligée par la critique, bien que certains aspects majeurs de l’œuvre du peintre se soient développés alors. Ce dernier s’empare de toute la richesse chromatique que peut offrir la lumière du Midi sous son pinceau, des éclats lumineux filtrent, assourdis et comme lavés à l’aquarelle. L’extérieur, par le jeu des fenêtres, s’insinue doucement dans des intérieurs familiers. Et des odalisques naissent, sensuelles, dans des décors saturés de couleurs et de motifs.

La façade de la maison familiale du temps des parents d’Henri Matisse. Henri Matisse naît le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis en France, fils d’un marchand de grains. Après la guerre franco-allemande, en 1871, la famille déménage à Bohain-en-Vermandois où Matisse passe sa jeunesse. 20 ans, à la suite d’une crise d’appendicite, il est contraint de rester alité pendant de longues semaines.

Grâce à un voisin et ami peintre amateur, Léon Bouvier, Matisse découvre le plaisir de peindre. Sa mère lui offre une boîte de peinture. Dès son rétablissement, tout en réintégrant l’étude, il s’inscrit au cours de dessin de l’école Quentin-de-La Tour destinée aux dessinateurs en textile de l’industrie locale. Peu après, il se rend à Paris. En 1892, Matisse rencontre Albert Marquet à l’École des Arts déco puis s’inscrit en 1895, à l’École des beaux-arts, dans l’atelier de Gustave Moreau.

Cette prophétie peut être considérée comme le programme esthétique de l’œuvre d’Henri Matisse. Portraits d’Henri et d’Amélie Matisse en 1898 au moment de leur mariage. Le couple Matisse élève les trois enfants. Ils partent en voyage de noces à Londres où, sur les conseils de Pissarro, Matisse découvre la peinture de Joseph Mallord William Turner. Henri Matisse peint, à Ajaccio, une cinquantaine de toiles dont Le Mur rose qui représente l’arrière de l’hospice Eugénie vu depuis la Villa de la Rocca. 1900, Matisse travaille la sculpture et le modelage, à l’Académie de la Grande Chaumière, sous la direction d’Antoine Bourdelle et fréquente également l’atelier d’Eugène Carrière. En 1900, Matisse achète à Ambroise Vollard Les Trois Baigneuses de Cézanne, toile aujourd’hui au Petit Palais de Paris.