« Réfléchissez et devenez riche » expliqué en 2 mots PDF

En raison « Réfléchissez et devenez riche » expliqué en 2 mots PDF l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère.


« Réfléchissez et devenez riche » est un des livres les plus importants jamais écrit dans le domaine de la création de richesse en particulier et du développement personnel en général.

C’est un ouvrage qui a pris à son auteur, Napoleon Hill, plus de vingt-neuf ans de travail et de recherche. En effet, ayant interviewé Andrew Carnegie, l’un des hommes les plus riches de tous les temps à l’automne 1908, le livre ne sera publié qu’en 1937, même si Hill publie un premier ouvrage en 1928, « La loi du succès ».

« Réfléchissez et devenez riche » est un livre majeur à lire, à relire, à étudier, à analyser et à assimiler. Pourquoi ?

Parce qu’il contient le secret de la richesse, le secret de la réussite même s’il n’y est pas clairement exposé. Le livre contient cependant assez d’indices pour en saisir le sens, sans doute pas après une ou deux lectures, mais certainement après une étude approfondie.

Ce secret avait été suggéré, sans être vraiment dévoilé, à Napoleon Hill par son mentor Andrew Carnegie, le roi de l’acier, comme on l’appelait à l’époque.

Andrew Carnegie, qui est le véritable instigateur du livre, a demandé à l’auteur, Napoleon Hill, d’aller interviewer tous les leaders et capitaines d’industrie de son époque pour trouver par lui-même ce secret, le valider auprès de ces personnalités et le mettre à la disposition de ses lecteurs.

Comme son mentor l’avait fait avec lui, Napoleon Hill ne dévoile pas non plus d’une manière explicite le secret de la richesse dans son livre. Il le suggère seulement. L’objectif du livre est d’évoquer ce secret d’une façon plutôt discrète pour inciter le lecteur à en faire lui-même la découverte.

Hill avait agi en pionnier. C’était la première fois qu’un auteur fait un travail de cette envergure dans le domaine de la réussite et du développement personnel avec, qui plus est, une approche de chercheur scientifique.

Ainsi Napoleon Hill est allé rencontrer toutes les personnalités qui avaient le mieux réussi à son époque pour les interroger les unes après les autres pendant une bonne vingtaine d’années sur le secret de leurs réussites.

Mais c’était Andrew Carnegie, qui était à l’origine du projet « Réfléchissez et devenez riche ». D’ailleurs le livre parle de la formule du succès d’Andrew Carnegie en parlant du secret de la réussite.

L’intérêt principal de ce résumé est de se plonger dans « l’ambiance », la « vibration » de ce fabuleux ouvrage qui est à l’origine du succès de tant de millionnaires. Ainsi avoir à disposition un condensé des éléments principaux de cette philosophie de la réussite est une façon pratique et efficace de rester « branché » sur cette « énergie » bienfaisante et dynamisante.

C’est l’objectif principal de l’auteur qui est par ailleurs le traducteur de la version intégrale et non censurée publiée pour la première fois en 1937.

Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon.

La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle.

En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique. 2008, la qualité de lecture sur l’écran des liseuses s’améliore considérablement. De nombreux éditeurs commencent dès lors à distribuer, sous format électronique, des livres tombés dans le domaine public.