Regarde-moi PDF

Un article de Regarde-moi PDF, l’encyclopédie libre. Cet article est une ébauche concernant un film espagnol. Pedro Almodóvar, sorti en 1990, avec Victoria Abril et Antonio Banderas.


Héléna a vécu un deuil terrible. L’amour de sa vie, avec qui elle formait le groupe de dark erotic ambiant Crushing Steel, est mort dans un accident d’automobile. Instrumentiste douée, Héléna doit maintenant réorienter sa carrière, mais surtout trouver un sens à sa vie.  
Adam a la jeune vingtaine et le rythme dans la peau. Danseur nu au Hard & On – ce genre d’exhibitionnisme lui va à ravir –, il possède un appétit insatiable pour la vie en général et le sexe en particulier.  
Rachel conduit un taxi disponible jour et nuit : sa rutilante Lincoln Continental 1987, pour laquelle elle éprouve une passion fétiche, est son véritable chez-soi. Irrésistible bombe sexuelle, Rachel se considère comme une femme libre, maîtresse de son destin, qu’elle soit derrière le volant ou en pleins ébats sur la banquette de cuir de sa Lincoln.  
John est méticuleux, précis, solitaire, et il déteste déroger aux codes qui régissent sa vie. Pour lui, l’amour se résume à la masturbation, fréquente, qui lui permet de laisser sa trace dans la société. Quant à son amour des armes, quoi de plus normal puisqu’il travaille comme tueur à gages ?  
Quatre personnages que tout sépare, deux hommes et deux femmes qui ont des conceptions différentes – déviantes ? – de l’amour. Or, contre toute attente, leurs existences s’entrelacent de façon inextricable, et pendant que chacun cherche un sens à la vie, c’est la mort qui s’apprête à frapper !

Almodóvar nous livre ici une des histoires qui ont fait sa célébrité, où sexualité, amour, haine et violence ne font en fait qu’un. Peut-être le film le plus optimiste du réalisateur. Marina est une actrice porno, cherchant à faire carrière dans le cinéma « traditionnel ». Une nuit, elle a couché avec un jeune marginal nommé Ricky, qu’elle ne connaissait pas. Depuis, Ricky a fait un séjour dans un hôpital psychiatrique, où il a nourri l’espoir de retrouver Marina et de vivre avec elle. Marina dans son propre appartement, espérant la séduire.

Sociétés de production : El Deseo S. Mais d’autres influences peuvent aussi transparaître. La musique d’Ennio Morricone, est un clin d’œil aux films italiens de  l’âge d’or , qui ont fait la célébrité du compositeur. Cette musique est aussi à mettre en relation avec celles de Bernard Herrmann dans les films d’Alfred Hitchcock quand il y a du suspense dans l’action. Stockholm vu par l’œil de Pedro Almodóvar. Ce syndrome a été observé lors de kidnappings ou de prises d’otages : l’otage développe une empathie, voire une sympathie ou même une affection pour son agresseur.