Ségolène Royal, l’insoumise PDF

Ce qui est positif, c’est ségolène Royal, l’insoumise PDF finalement, on tourne toujours autours des mêmes questions d’une conférence à l’autre. Le nombre et de type de problèmes soulevés reste assez limité, et l’on est rarement pris au dépourvu. En outre, globalement il y a peu de réelles objections.


Les critiques que l’on peut associer au tirage au sort peuvent souvent être appliquées aussi au système actuel, et reviennent souvent à dire que l’on ne résout pas l’intégralité des problèmes. 00:45 : Intervenant 1 : La majorité des Français étaient analphabètes au moment de la Révolution française. Le pourcentage d’alphabétisation dans l’histoire reste une question sans fin. Car pendant longtemps, on n’a pas tenu de statistiques sur la question. De lire, écrire et comprendre un texte plus ou moins complexe ?

1:30 : Intervenant 1 : Les riches de tout les pays se sont ligués pour mener la guerre à la France révolutionnaire. Dans les faits, c’est la France qui à déclaré la Guerre de la Première Coalition. Le discours de Gregory illustre un problème récurrent depuis des années dans les débats sur le tirage au sort. Est-ce le tirage au sort de la constituante ? Ainsi, la remarque de Gregory que les tirés au sort peuvent être approchés par le groupe Bildeberg pour y être cooptés n’est valable que pour des mandats longs tels que député, membre de l’exécutif ou fonctionnaire administratif. Tu dis  il faut que tout pouvoir ait quelque chose à craindre .

Le principe du  checks and balances  est-il toujours bon ? Franklin Roosevelt décréta, avec l’appui du Congrès, une série de loi qui renforçaient l’interventionnisme d’État et le pouvoir des salariés au sein des entreprises. La Cour Suprême bloqua les réformes en les déclarant inconstitutionnelles. Constitution des USA protégeant très fortement la libre entreprise. D’où : est-il normal que des juges décident de la constitutionnalité de loi dans un sens ou l’autre selon qu’ils se sentent personnellement menacés ? Les pouvoirs doivent-il pouvoir exercer une pression les uns sur les autres ? Ne vaut-il pas mieux que chacun soit réellement indépendant et tout-puissant dans son domaine ?