Vers la démocratie économique PDF

19e Vers la démocratie économique PDF internationale des juges en chef du monde du 14 au 20 novembre 2018. En finir avec le souverainisme ! 1800 milliards de dollars pour la guerre.


Après vingt ans de politiques économiques néo-libérales, que constatons-nous ? Partout dans le monde, les inégalités augmentent, l’exclusion sociale devient le vécu quotidien de plus de deux milliards d’individus, les sans-ressources côtoient les mal-nourris… Cet ouvrage explique ces problèmes et apporte des solutions plausibles. Le tout est de revoir l’économie et, plus encore, de changer l’entreprise.
L’auteur propose une redistribution de la richesse produite entre les différentes entreprises permettant de garantir à chaque producteur un revenu minimal. Ce faisant, le plein emploi est au bout de l’effort. Les nouvelles techniques de redistribution, appliquées sur plusieurs échelles (nationale, continentale et mondiale), permettront d’allier ouverture économique et maintien des termes de l’échange. De son côté, l’entreprise actionnariale devra être remplacée par une entreprise démocratique dans laquelle les producteurs pourront s’approprier l’intégralité de la richesse produite par celle-ci. Cet ouvrage s’adresse aux chercheurs, aux étudiants et aux militants de la cause alteréconomique.

Changement climatique : De quelle responsabilité le monde a-t-il besoin ? Des artistes et les Sentinelles de la Paix, le 20 septembre à Cahors. Les survivants du génocide nazi condamnent le massacre des Palestiniens à Gaza. Vous avez dit : « Citoyens du Monde » ? Inde : victoire pour les  » sans-terre  » ! Daniel Durand : J’ai personnellement rencontré Raoul à plusieurs reprises depuis 2004. Il m’a fait rencontrer tout son réseau d’amis et de militants pour la citoyenneté et la solidarité dans sa ville.

Il était un pacifiste intégral et convaincu, membre de l’Union Pacifiste de France et des amis de Louis Lecoin. C’est une grande figure et un ami qui s’en est allé. Fin août, ce Rochelais de 95 ans avait pris contact avec nous pour saluer l’engagement de Jean-François Lilti au service de l’Océan Mondial et l’encourager à sensibiliser la jeunesse aux enjeux environnementaux. Je suis prêt à distribuer des tracts », avait-il alors précisé. Surpris et émus par l’énergie de cet homme, nous avions entamé une correspondance. Il nous avait ainsi reçus en sa demeure de Tonnay-Charente, son « Oasis » ainsi que l’annonçait le porche de sa maison. Là, il nous avait raconté sa vie militante et confié les ressorts profonds qui l’avaient conduit à s’investir au service de la planète et de ses « frères et soeurs en humanité ».