Voyage à Rome : Les artistes européens au XVIe siècle PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? L’Homme de Vitruve de Léonard de Vinci est pour voyage à Rome : Les artistes européens au XVIe siècle PDF le symbole de l’évolution de la civilisation occidentale durant la Renaissance artistique.


Dès le début du XVIe siècle, Rome a été le pôle d’attraction des artistes dans l’Europe entière. D’Espagne, des anciens Pays-Bas, de France, ils accouraient pour s’emparer de la culture qui s’y était imposée. De même qu’aujourd’hui les jeunes se rendent en Angleterre ou aux États-Unis pour améliorer leur anglais, ils venaient apprendre à parler italien dans leurs oeuvres – surtout en peinture. Leur formation n’était pas complète sans le voyage. Ils copiaient les antiques, étudiaient les maîtres, cherchaient à entrer dans les ateliers – où leur présence a été rarement détectée jusqu’ici – et, parfois, décrochaient des commandes. Alonso Berruguete, le grand sculpteur de Castille, et Pedro Machuca, qui fit bâtir à Grenade le palais de Charles Quint dans l’Alhambra des Maures, ont longtemps collaboré avec Raphaël avant de regagner leur pays. Le Flamand Michel Coxcie a exécuté une chapelle à fresque en partant des projets qu’en avait laissés Sebastiano del Piombo. Perin del Vaga est descendu dans les grottes de la Domus Aurea de Néron en compagnie d’un paysagiste flamand, qui a été son aide. Vasari mentionne parmi ses collaborateurs à la salle des Cent jours Pedro de Rubiales, qui laissera un chef-d’oeuvre à Naples pour le vice-roi, et Gaspar Becerra, qui entrera au service de Philippe II. Dans les palais romains sont intervenus des peintres tels qu’Antoine Caron, qui travaillera à la cour de Catherine de Médicis et de Henri II, Marten de Vos, qui dirigera le premier atelier d’Anvers, et Navarrete,  » el Mudo « , que Philippe II chargera de nombreuses toiles à l’Escurial. Même Pieter Bruegel a fait le voyage – tout en tournant le dos aux antiques et aux maîtres pour regarder seulement la nature. Lorsque, dans les années soixante-dix, la  » belle manière  » italienne brille à Rome de ses derniers feux, parmi les protagonistes figurent le Bruxellois Hans Speckaert, qui s’y éteindra encore jeune, l’Anversois Bartholomäus Spranger, qui partira s’installer à Prague, chez Rodolphe II, et le jeune Candiote qui s’était vanté de pouvoir refaire le Jugement dernier à la chapelle Sixtine et qui deviendra en Espagne  » el Greco « . A l’aube du nouveau siècle, les Flamands formaient à Rome une nombreuse colonie, dont une foule de paysagistes, quand y descendit le Francfortois Adam Elsheimer et qu’y séjourna Rubens, ouvrant la voie au baroque.

Dessin de cerveau dans le De humani corporis fabrica de André Vésale. La Renaissance est une période de l’époque moderne associée à la redécouverte de la littérature, de la philosophie et des sciences de l’Antiquité, qui a pour point de départ la Renaissance italienne. On parle de Renaissance artistique au sens où les œuvres de cette époque ne s’inspirent plus du Moyen Âge mais de l’art gréco-romain. La Renaissance s’accompagna d’un ensemble de réformes religieuses.

La découpe historique de cette époque charnière entre l’époque médiévale et l’époque moderne est sujette à un débat interprétatif entre historiens de l’art. Cette manière de percevoir l’Histoire étant elle-même controversée. Les historiens italiens parlent quant à eux de Trecento, Quattrocento et Cinquecento. Selon l’historien Jean Delumeau, le mot Renaissance nous est venu d’Italie et concernait le domaine des arts.

Le sens du mot Renaissance s’est progressivement élargi. La Renaissance dans le cadre de son Histoire de France. En effet, Jules Michelet, travaillant sur le roi Louis XI alors qu’il était attristé par la perte de son épouse et contrarié par l’évolution politique conservatrice de la Monarchie de Juillet, eut un besoin profond de nouveauté, de renouvellement. Il est cependant contesté par de nombreux historiens qui voient des aspects de césure entre le Moyen Âge et la Renaissance. Ce qui est certain, c’est que la rupture entre Moyen Âge et Renaissance est moins radicale que ce qu’on ne le disait jadis.

D’autres auteurs enfin vont jusqu’à mettre en doute la pertinence d’une définition temporelle. Il y a eu plusieurs grandes périodes de la Renaissance. Articles connexes : Renaissance française, Renaissance italienne, Renaissance flamande et Siècle d’or espagnol. Avignon, le pape Clément VI fait appel, pour décorer le palais des Papes, à une équipe de peintres dirigée par Matteo Giovanetti. Des foyers de Renaissance importants sont les zones en contact avec les autres civilisations, notamment la civilisation islamique : Sicile et Espagne. Un grand nombre de  découvertes  faites pendant la Renaissance et jusqu’aux Lumières, proviennent en réalité du savoir transmis par les musulmans depuis la Grèce, l’Inde et Babylone.